Antanas Sutkus / Un Regard Libre @ Maison de la Photographie, Lille [30 janvier]

Antanas Sutkus / Un Regard Libre


544
30
janvier
18:30 - 21:30

 La page de l’événement
Maison de la Photographie
28 rue Pierre Legrand, 59000 Lille
Antanas Sutkus
Un Regard Libre, en partenariat avec la galerie du Chateau d'Eau
Commissariat de Jean Marc Lacabe

Lituanien né en 1939, Antanas Sutkus est considéré comme l’un des plus grands photographes de l’ex Union soviétique. Photographe autodidacte, il a construit son oeuvre sous le régime communiste.
Déjouant les pièges de la censure politique comme ceux de l’anecdote, il décrit la vie de tous les jours d’une manière juste, tendre, ironique parfois, toujours forte dans une écriture vive, rétives aux systèmes et aux influences.
Antanas Sutkus, souvent considéré comme photographe humaniste, n’est cependant ni un Doisneau, ni un Cartier-Bresson. Il promène son oeil malicieux sur ses congénères mais ne se contente pas de monter leur quotidien et ne se perd pas dans les pièges de la géométrie. Alors que ses compatriotes se laissent aller aux influences du réalisme socialiste soviétique, Antanas Sutkus, lui, fait “autrement”: ses cadrages, toujours variées, sont à la fois construits et spontanés, il s’accorde même des accidents. Comme le dit si bien Ben Lewis, «il y a des images et il y a des contre-images. Une contre-image est produite comme un acte de résistance contre une image dominante, officielle et publique. La vaste archive d’Antanas Sutkus comportant 700.000 photographies autour de la vie quotidienne de la Lituanie communiste entre 1956 et 1989, est l'une des plus importantes librairies au monde de contre-images jamais produite. Chaque photographie de Sutkus est, pour paraphraser Orwell, « une mince contre-révolution », un acte d'opposition contre l'idéologie visuelle de l'état.»
Pour un public actuel, il sera parfois difficile de voir ce qui failli causer beaucoup d’ennui à Antanas Sutkus qui échappa de peu à la prison. Ce sont souvent de simples détails qui vont à l’encontre des règles érigées par la propagande soviétique: des gens en haillons, un petit pionnier qui ne sourit pas, des ouvriers qui se reposent… cependant chaque image recèle un peu de subversion teintée de la douceur du regard de ce grand photographe.
Jean-Marc Lacabe
A Lithuanian born in 1939, Antanas Sutkus is considered as one of the greatest photographers to come out of the former Soviet Union. A self taught photographer, he was active under communism. With little room to manoeuvre in a system of political censorship, he found
a playground in telling a tale, describing everyday life with a tender eye which is just right, sometimes ironic and always a strong vivacious style which stood out from the influences and the system.
Sutkus’ work is testimony to his free roving eye…
Antanas Sutkus, often considered to be a humanist photographer, is not a Doisneau nor a Cartier- Bresson. His sharp eye sees his fellow man but he is not satisfied simply showing off the everyday nor does he get caught up in the geometry of the composition. While his compatriots succumbed to the influence of the soviet social realism, Sutkus, on the other hand went his own way: his shots, always different, preconceived, yet spontaneous, where even accidents were allowed. As Ben Lewis finely put it, “there are images and their are anti-images. An anti-image is the product of an act of resistance against the official, public and dominant image. The vast archive of Antanas Sutkus’ is made up of 700,000 photographs of everyday life in Communist Lithuania between 1956 and 1989, it is one of the most important libraries in the world of anti-images. Every one of Sutkus’ photographs, to paraphrase Orwell is a small counter revolution, an act of opposition against the visual ideology of the state”. For the contemporary public, it is difficult to see what might have created problems for Sutkus, who wasn’t far from being sent to prison.
Often they are simple details which go against the soviet propaganda: people in rags, a little pioneer who isn’t smiling, workers resting… while every image possesses a bit of subversive soul, it’s shaded by the gentle eye of the great photographer.
Discussion
image
Seulements les utilisateurs enregistres peuvent ecrire les commentaires.
Passez vitement l'enregistrement ou l'autorisation.

Les événements à venir @ Maison de la Photographie:

Flashback Photographies 1972 - 2018 - Vladimir Birgus
Maison de la Photographie

Les événements le plus attendu à Lille :

Festival Des Morts Vient à Lille
Lille, France
Muddy Angel Run - LILLE 2018
Lille, France
Nuit De La Bière 2018
Place Rihour, 59800 Lille, France
North Summer Festival 2018
Stade Pierre Mauroy
Braderie du Vieux-Lille
Vieux-Lille
Open Estival 2018 - 8.9 Juin
Fort de Mons
North Summer Festival 2018
Stade Pierre Mauroy
Roger Waters Lille
Stade Pierre Mauroy
OPEN AIR #9 • La Terrasse du Forest
Club Hippique du Forest
14ème fête de la courée Cacan
Courée Cacan
Les événements les plus populaires dans votre fil de nouvelles